Fermob : la qualité « Made In France »

3 Comments

Comme vous le savez, je ne mets jamais ni pub sponsorisée ou pas, ni jeu concours sur ce blog. Toutefois, je ferai une exception aujourd’hui car le concours dont il s’agit est proposé par une entreprise française qui possède une éthique correspondante à la mienne. Refusant de délocaliser sa production en Asie en ne conservant que la partie R&D en France, à l’instar d’autres entreprises, la société conçoit et fait fabriquer dans son usine de l’Ain, un mobilier d’extérieur à la pointe de l’innovation et de la qualité, largement copié par des concurrents étrangers sans scrupules, et ce dans des usines chinoises bien sur…(voir le reportage de pour M6). Oui, la qualité Made in France a un prix, mais quelle satisfaction de posséder ces meubles qui passeront les années sans soucis à l’extérieur!

Elle organise aujourd’hui pour fêter son arrivée sur Pinterest, un jeu concours destiné à vous faire gagner du mobilier (personnellement je craque pour la collection Luxembourg, qui en d’être belle, est extrêmement confortable). C’estpour savoir comment cela se passe…et c’est ludique!

Le professeur Choron disait « si vous n’avez pas les moyens d’acheter Hara Kiri, volez le » (pub vintage inside) , je ne vous pousserai pas à cette extrémité, et je vous dirai « si vous rêvez d’avoir du Fermob chez vous, gagnez le! »

Et si vous ne le gagnez pas : achetez le!

 

 

Une oasis urbaine

Leave a comment

Ce pied à terre citadin pour une famille des Bermudes a été transformé par la baguette magique de leur architecte en un havre de paix, les éloignant des bruits et de la fureur de la ville.

 

An urban oasis

This city pied-à-terre for a Bermuda family has been transformed by the magic wand of their architect in a haven of peace, away from the noise and fury of the city.

 

source :

Une déco en noir et blanc

6 Comments

Cruel dilemme…j’ai déjà passé sur ce blog quelques photos de cet intérieur…oui mais, voici que de nouvelles images ont été publiées, comment ne pas vous faire partager de nouveau ces 61m² parfaitement décorés dans un pur style scandinave par sa propriétaire styliste, Susanna?

 

An interior in black and white
Cruel dilemma … I’ve already spent on this blog some pictures of this interior … yes, but   new images have been published, how not to share with my readers once again these 61m²  perfectly decorated in a Scandinavian style by its stylist owner  Susanna?

 

source :

Une maison devant l’océan au Mexique

2 Comments

«Je suis tombé amoureux du Mexique parce que j’ai envie de soleil, comme tant de personnes qui habitent Seattle, et que j’ai été séduit par la culture et la langue», dit le propriétaire de cette maison, un promoteur immobilier. «Je voulais que cette maison ait une atmosphère douce, chaude, et contemporaine, mais avec une touche mexicaine. Je n’étais pas sûr de savoir comment comment Jim mon architecte pourrait l’interpréter mais j’étais certain qu’il y arriverait. »

 A house in front of ocean in Mexico

“I fell in love with Mexico because I crave sunshine, like so many others from Seattle, and I was seduced by the culture and the language,” says this house’s homeowner, a real-estate developer. “I wanted this house to have a soft, warm, contemporary feeling, but with a Mexican twist. I wasn’t sure how Jim my architect, would interpret that, but I was certain he could make it work.”

 

source :

Esprit maritime sur la côte anglaise

2 Comments

Avec sa vue directe sur la douce côte anglaise, cette maison a adopté les couleurs passées de la grève et de la mer de cette région, tout en nuances pâles, bleus grisés, blancs cassés…

Maritime spirit on the English coast
With its direct views of the sweet English coast, this house has adopted the faded colors of the shores and the sea of this region,  pale shades of gray-blue and cream…

 

source :

Une rénovation vintage à Boston

1 Comment

En 2006, Nina et son mari Dan ont acheté cette maison construite en 1939 mais ils ne pouvaient pas se permettre financièrement d’y faire les changements qu’ils avaient envisagés avant de s’y installer. Ils ont passé les six années suivantes à y  vivre et l’ont progressivement rénovée, en mettant en des milliers d’heures de leur propre travail, chaque fois qu’ils le pouvaient.

 

A vintage refurbishment in Boston

In 2006, Nina and her husband Dan, bought this 1939 house, but financially they couldn’t afford to make the changes they envisioned before moving in. So they spent the next six years living in while they gradually renovated it, putting in thousands of hours of their own labor,  whenever they could.

 

 

source :

L’art de la démesure à Madrid

4 Comments

Derrière l’allure classique de cette maison se cache une âme puissante qui bat au rythme des impressions tribales, des portraits d’animaux, de l’art contemporain et d’une palette de couleurs exaltante.

 

The art of excess in Madrid
Behind the classic look of this house hides a powerful soul that beats at the rhythm of tribal prints, animals’ portraits, contemporary art and an inspiring color palette.

 

source :

Hors des sentiers battus

6 Comments

L’appartement de Mike,  situé au quatrième étage d’une tour dans le quartier belge de Cologne, avait autrefois les sols blancs laqués, des murs peints en brun, des rideaux argentés et canapés en noyer aux lignes pures, avec des coussins en daim. S’il y avait une cuisine, il ne l’avait jamais utilisé. «C’était un peu comme un hôtel», dit-il. Et c’est exactement ce qu’ il voulait. Puis il a rencontré Michelle , un créatrice de bijoux et ancien mannequin. «Elle vivait à Miami et elle écoutait Chet Baker – qui est devenu la bande-son de notre maison depuis», dit Mike. «J’ai réalisé que la vie est à son meilleur niveau quand vous ne suivez pas un chemin sûr. Le moment où vous sortez de la ligne tracée et où vous innovez, quoi que cela signifie, et vous entrez dans une zone où d’autres ne sont pas allés avant -. c’est cela qui m’ excite »

 

Off the beaten tracks

Mike’s apartment, on the fourth floor of a building in Cologne’s Belgian Quarter, had white lacquered floors, painted brown walls, silver curtains and sharp-edged walnut sofas with suede cushions. If there was a kitchen, he never used it. “It was very much like a hotel,” he says. And that was exactly how he wanted it. Then he met Michelle , a jewelry designer and former model. “She lived in Miami and she listened to Chet Baker — which has become the soundtrack to our home ever since,” Mike says. “I realized that life is at its best when you are not following a certain path. The moment where you step over a line and you are innovative, whatever that means, and you enter an area where others haven’t been before — that’s exciting for me.”

 

 

source :

Simplicité extrême au Danemark

3 Comments

Quand cette famille a quitté son ancienne maison minimaliste et moderne pour s’installer dans une maison construite en 1923, elle n’a eu de cesse de la rénover pour en faire l’endroit simple et doux dont elle rêvait.

 

Extreme simplicity in Denmark
When this family left their minimalst and modern former home  to move into a house built in 1923, they have constantly in mind to renovate it to make that place the  simple and sweet home of their dreams.

 

source :

Une maison habillée de bleu

1 Comment

Dans cette maison neuve de la banlieue de Madrid,la décoration intérieure est à la fois sereine, pleine de style et de personnalité. C’est la couleur bleu qui sert de fil conducteur tout au long des pièces, excepté pour la salle de bains qui vient en contraste avec le reste de cet intérieur

 

A house dressed in blue
In this new house built on the outskirts of Madrid, the interior design is both serene, full of style and personality. Blue is the common thread used throughout the room except for the bathroom which is in contrast with the rest of the interior

source :